Ensemble Le Stagioni

Lumières italiennes

Le récital Lumières italiennes réunit des œuvres de compositeurs qui ont contribué à faire resplendir l’Italie dans l’Europe entière au XVIIIe siècle : Georg Friedrich Haendel qui parcourt le continent jusqu’à l’Angleterre de William Babell, Domenico Scarlatti de Naples à Madrid, Antonio Vivaldi de Venise à Vienne. La mezzo-soprano Anna Reinhold et Paolo Zanzu au clavecin donnent à entendre la virtuosité étincelante et l’expressivité flamboyante de ces grands noms de la musique européenne.

Programme

Georg Friedrich Haendel Airs et cantates
Antonio Vivaldi Airs et cantates
Nicola Porpora Airs et cantates
Johann Adolf Hasse Airs et cantates
Georg Friedrich Haendel / William Babell Lascia ch’io pianga , pour clavecin, Rinaldo 
Antonio Vivaldi / Johann Sebastian Bach Concerto en Ré Majeur BWV 972 
Domenico Scarlatti sonates pour clavecin

Présentation par Arthur Coussement, élève de khâgne option musique du Lycée Fénelon à Paris

Le récital « Lumières italiennes » que nous propose l’Ensemble Le Stagioni – la mezzo-soprano Anna Reinhold et le claveciniste Paolo Zanzu – réunit des oeuvres de trois compositeurs qui ont contribué à faire resplendir l’Italie dans l’Europe entière au XVIIIe siècle : le Vénitien Antonio Vivaldi et les Napolitains Domenico Scarlatti et Nicola Porpora. Par eux, le style italien a traversé les frontières pour être assimilé par des compositeurs de diverses nationalités comme ici Jean-Sébastien Bach et Johann Adolf Hasse.
Ce programme s’articule autour de l’art de la cantate qui signifie littéralement « faire chanter ». Honneur donc avant tout à la voix d’Anna Reinhold pour une série d’airs qui nous font voyager de l’Italie à l’Allemagne, l’occasion de mieux connaître deux compositeurs, Nicola Porpora et Johann A. Hasse, tous deux ayant porté la cantate à ses sommets en termes de technique, de poésie et d’expression. Le baroque est d’or pour les voix et l’est aussi pour les instruments. S’invitent ainsi deux pièces pour
clavecin seul qui nous font voyager dans un tout autre univers, celui de la virtuosité instrumentale qui a tant fasciné les compositeurs. Tout d’abord Bach qui a transcrit seize concertos des maîtres italiens pour les claviers et pour les interpréter lui-même. Une épreuve pour l’interprète qui doit transmettre la dimension orchestrale au clavecin seul.
Le récital de l’Ensemble Le Stagioni s’achève par les sonates pour clavecin seul de Scarlatti. Oeuvres audacieusement novatrices, ces sonates sont autant de pièces où il peut oser de nouvelles sonorités et multiplier les prouesses techniques. Paolo Zanzu possède toutes les armes pour transmettre la magie quasi énigmatique du baroque italien.

Privilège Mélomane

J’en profite

Biographies

Ensemble Le Stagioni

L’ensemble Le Stagioni est né en 2017 de la rencontre de musiciens menant une carrière internationale en solistes et au sein des grands ensembles européens sur instruments d’époque. Attirés par...

En savoir plus

Paolo Zanzu

« Formé par les plus grands interprètes et professeurs, Paolo Zanzu est une des figures majeures du clavecin en Europe et dans le monde. […] il mène une inspirante carrière de...

En savoir plus

Anna Reinhold, mezzo-soprano 

Après des études au Conservatoire national supérieur de musique et danse de Paris et à l’Université de Vienne, Anna Reinhold débute sur scène sous la direction de William Christie dans...

En savoir plus

Vous aimerez aussi

Lucile Boulanger
Lucile Boulanger Bach - Abel Une filiation exquise
Jean-Luc Ho et Kamran Mercier
Découvrir

La Scala Provence

Inaugurée en juillet 2022 en plein cœur d'Avignon et de son festival, La Scala Provence est le lieu de création rêvé par les artistes de toutes les disciplines avec ses quatre salles et studios d'enregistrement.

Découvrir
Découvrir

Label Scala Music

Créé en décembre 2021, le label d'édition discographique Scala Music accompagne les jeunes interprètes et les plus grands solistes.

Découvrir