Jean-Luc Ho et Kamran Mercier

RuckersMania

Les clavecins anversois du début du XVIIe siècle construits par la dynastie Ruckers sont pour les instrumentistes l’équivalent des Stradivarius pour les violonistes. Une conception géniale et révolutionnaire, un engouement devenu mythe et … beaucoup de folie !

Restitutions de modèles historiques dans leur état d’origine, le virginal, les deux clavecins et l’épinette à l’octave de la collection personnelle du musicien sont réunis exceptionnellement pour ce concert. Ils nous feront goûter à d’authentiques couleurs encore méconnues. Le répertoire nous invitera là où les Ruckers étaient joués : les terres d’Espagne (dont la Flandre et Naples), Paris où étaient jouées les adaptations d’opéras de Lully, Londres et les salons du Cardinal Bentivolio à Rome…

Programme

Œuvres de Sweelinck, De Macque, Byrd, Frescobaldi, Cabanilles et D’Anglebert

Présentation par Emma Fonfrède, élève de khâgne option Musique du Lycée Fénelon à Paris

« RuckersMania », ou la folie des Ruckers, du nom des célèbres facteurs de clavecins anversois, est un concert où les instruments sont mis à l’honneur dans une exploration libre des sonorités, à travers un programme cosmopolite tiré des plus belles œuvres du compositeur hollandais Sweelinck, ou encore de l’italien Frescobaldi. Leurs fantaisies ou toccatas (de l’italien « toccare », toucher) marquent le début de l’écriture pour clavier seul, quand l’instrument ne sert plus seulement à accompagner la voix, mais devient la vedette d’un nouveau répertoire pour soliste, exigeant du claviériste une grande virtuosité digitale.

Face à quatre claviers sur scène (deux clavecins, une épinette Ottavino et un Virginal-Muselaar), Jean- Luc Ho vous propose un voyage dans le temps grâce à d’authentiques reconstitutions de la facture Ruckers. Prisés pour la richesse exceptionnelle de leurs sonorités, les instruments conçus par la dynastie Ruckers furent confectionnés à partir de 1580, et pendant près d’un siècle exportés partout à travers l’Europe et jusqu’en Amérique.

Les clavecins transpositeurs à deux claviers proposent une variété captivante de sonorités, métamorphosant sans cesse le son, tantôt brillant et grandiose, tantôt feutré et intimiste. On pourra ainsi découvrir ou réentendre des pièces dans toutes leurs nuances, grâce aux différents jeux (ou registres) actionnés par des tirettes sur la joue de l’instrument. Les timbres de l’épinette Ottavino et du Virginal-Muselaar, qui s’expliquent par la position du clavier relativement aux cordes, viennent encore compléter la palette sonore.

Variant timbres et tessitures, le claveciniste ouvre un monde inconnu de possibilités musicales où les quatre instruments dialoguent, faisant ressortir la luxuriance de l’écriture polyphonique instrumentale du XVIIe siècle.

Libre dans sa forme et inédit, ce programme pourra encore réserver d’autres découvertes…

Privilège Mélomane

J’en profite

Biographie

Jean-Luc Ho – claveciniste

Jean-Luc Ho étudie le clavecin, l’orgue et le clavicorde. Aujourd’hui musicien de claviers, il se produit principalement en récital. Sa discographie est fidèle à son amour quotidien pour Bach, Couperin,...

En savoir plus

Vous aimerez aussi

Lucile Boulanger
Lucile Boulanger Bach - Abel Une filiation exquise
Ensemble Le Stagioni
Ensemble Le Stagioni Lumières italiennes
Découvrir

La Scala Provence

Inaugurée en juillet 2022 en plein cœur d'Avignon et de son festival, La Scala Provence est le lieu de création rêvé par les artistes de toutes les disciplines avec ses quatre salles et studios d'enregistrement.

Découvrir
Découvrir

Label Scala Music

Créé en décembre 2021, le label d'édition discographique Scala Music accompagne les jeunes interprètes et les plus grands solistes.

Découvrir